Les blettes

Les blettes

La blette, aussi connue sous le nom de poirée, est une plante bisannuelle de la même famille que l’épinard ou la betterave, à savoir les Chénopodiacées. Cultivée pour ses côtes et ses feuilles, elle figurait dans le capitulaire de Villis promu à l’époque de Charlemagne. Ce légume craint le gel c’est pourquoi nous la cultivons sous serre non-chauffée en hiver et protégée par un voile d’hivernage. L’été, nous la plantons en plein champ.

Les nuisibles de cette plante sont les chenilles phytophages, qui mangent généreusement les différentes parties de la plante, les mineuses qui creusent des galeries dans l’épaisseur de la feuille. Mais aussi celui que l’on connait sous le nom d’Aphis fabae, le puceron noir qui, une fois installé en hiver sur la plante, explose en nombre au printemps. Pour combattre cela, nous installons des chrysopes, aussi appelées lions des pucerons.

Sa belle et grande feuille a une forme sagittée, c’est-à-dire en forme de flèche. Quoi de mieux pour un repas de Saint Valentin !

D’ailleurs voici quelques idées recettes pour ce légume, cuisinez-la à la vapeur, en poêlée ou encore en gratin, c’est excellent ! Vous pouvez également faire des farcis roulés dans les feuilles ou encore des jus verts.

Vous pouvez nous suivre sur Facebook et sur Instagram !

Bonne Année !

Bonne Année !

Toute l’équipe de la Ferme de Borde bio vous souhaite une très bonne et heureuse année 2023.

Nous vous remercions de contribuer chaque jour, par vos achats, à la sauvegarde de la biodiversité de la ferme, à la protection de ses sols et aussi à contribuer avec nous à un environnement non toxique.

🌿 Merci ! de la part des mantes religieuses, des aurores, des mésanges.
🌿 Viva ! de la part des hérissons, des pipistrelles et des coccinelles.
🌿 Vous êtes les meilleurs ! de la part des chrysopes, du crocothemis écarlate et du rouge gorge.

Maraîchage solidaire

Maraîchage solidaire

Un projet de maraîchage solidaire est en préparation à la ferme de Borde Bio. En effet une de nos parcelles récemment acquise fait l’objet d’un projet bien particulier. On vous explique tout !

Sur le principe des chantiers participatifs, cette parcelle sera cultivée, entretenue, désherbée et récoltée, selon la charte de l’agriculture biologique, par n’importe quelle personne motivée et curieuse de découvrir l’univers du maraîchage. Le partage des récoltes se fera entre une association caritative, la ferme de Borde Bio et les participant·e·s aux ateliers.

Si vous avez besoin de vous aérez un peu, de faire une activité concrète de vos mains, d’être en contact avec la terre, d’entendre le chant des oiseaux ou de prendre un peu le soleil, et bien sûr d’en apprendre un peu plus sur le maraîchage bio, ce projet peut vous intéresser.

À partir du printemps prochain, il sera proposé tous les 15 jours, un atelier de 2h les samedis après-midi. Ils consisteront en une petite formation animée par une personne de l’équipe maraîchère de Borde Bio et ensuite à l’application, de ce qui a été transmis, directement sur la parcelle. Vous pourrez découvrir toutes les étapes de la culture : de la préparation de la terre, du paillage, de la mise en place du goutte à goutte, de la plantation, du désherbage, de l’éclaircissage, de l’égourmandage, du tuteurage pour finalement récolter les fruits de ce bel effort collectif.

Les participant·e·s aux différentes ateliers viennent sur le principe du bénévolat. Mais tous ces efforts ne sont pas vains, au bout de 3 ateliers réalisés, vous repartirez avec votre petit panier rempli de légumes bio, frais et de saison (selon les récoltes réalisées et la réussite de la production).

Une journée de présentation de ce projet se déroulera le mercredi 26 octobre ainsi qu’un premier atelier de récolte de courges le samedi 29 octobre. En effet, nous avons commencé le travail de cette parcelle et déjà, les butternuts et autres potimarrons n’attendent que vous ! Pour vous inscrire sur un site de réservation >>> Cliquez ici <<<. L’atelier sera limité à une trentaine de personnes. Si vous possédez votre propre sécateur, merci de l’amener avec vous car nous risquons d’en manquer.

Vous pouvez nous suivre sur Facebook et sur Instagram !

Parlons bio et mangeons bio.

Parlons bio et mangeons bio.

Nous sommes ravi·e·s de vous accueillir à la Ferme, ce vendredi 23 septembre, entre 14h et 16h pour une dégustation de différentes variétés de tomates cultivées sur la ferme et des jeux seront proposés aux enfants.

En effet, nous participons à l’évènement national de la Journée européenne du Bio, organisée par l’Agence bio. Cette journée est l’occasion de sensibiliser le plus grand nombre à la production biologique et de promouvoir son rôle essentiel dans la transition vers des systèmes alimentaires durables et résilients.

Participer à cet événement nous donne l’envie de vous partager notre démarche biologique pour une agriculture durable et respectueuse de l’environnement. Parce qu’on oublie parfois ce que signifie produire en agriculture biologique, en voici quelques grands principes :

Nourrir le sol pour nourrir les plantes : en agriculture biologique, le sol n’est pas qu’un simple support de culture, c’est parce qu’il est bien vivant qu’il contribue à la bonne santé des plantes. D’où l’importance de le nourrir en incorporant régulièrement de la matière organique ainsi que des engrais naturels qui vont se décomposer lentement.

Faire avec la nature et pas lutter contre elle : les écosystèmes recherchent en permanence un équilibre, nous faisons la même chose sur la ferme. Par exemple, quand les pucerons attaquent nous favorisons la présence de leurs prédateurs…

Favoriser la biodiversité : Avec plus de 70 espèces cultivées, la ferme s’assure d’être plus résiliente et d’offrir de la variété à ces clients. C’est aussi est aussi un lieu idéal pour la biodiversité, elle fournit le gite, le couvert et l’eau aux multiples locataires de l’endroit… Un vrai paradis pour tous !

Respecter le cycle des saisons : on l’oublie souvent, mais les fruits et légumes sont bons quand ils sont de saison et arrivés à pleine maturité. C’est aussi à ce moment là qu’ils sont le moins cher. À la ferme, nous respectons le cycle de la nature, les bonnes tomates, c’est de fin juin à fin-octobre.

Contribuer à un environnement non toxique : les produits toxiques pour le vivant ne sont pas les bienvenus sur la ferme. C’est important de nous rappeler que nous faisons partie intégrante du vivant et que nous sommes donc également vulnérables… Ainsi, Nous n’utilisons pas les produits chimiques de synthèse (fongicides, insecticides, herbicides…), non autorisés par le Cahier des Charges Bio.

Bref, toute l’équipe de la ferme de Borde Bio fait son maximum pour vous proposer des produits bio, de saison et par tous les temps… Et ça fait 40 ans que cela dure…

Retrouvez l’évènement sur Facebook >>> ici <<<

Vous pouvez nous suivre sur Facebook et sur Instagram !

L’été n’est pas terminé !

L’été n’est pas terminé !

En ce moment à la Ferme de Borde Bio, avec ces températures encore bien estivales, nous vous proposons à la vente tous les beaux légumes d’été !

Les tomates rougissent encore, qu’elles soient rondes ou de variétés anciennes. Nos aubergines produisent de beaux fruits. Les courgettes vertes, jaunes ou rondes grossissent quotidiennement et les poivrons nous offrent aussi de beaux légumes de formes carrées ou allongées et de couleurs magnifiques, avec une palette allant du vert, au jaune, à l’orange jusqu’au rouge !

Autant vous dire que c’est encore le moment de faire de la ratatouille !

À la ferme, comme ailleurs, les épisodes de canicules et la sécheresse ont impactés nos cultures. L’été n’a pas été très propice au bon développement de certaines plantes, des fleurs ou des fruits, et notamment pour les plants de salades ! Cela explique les à-coups de production que vous avez constaté sur les étals de notre Espace Vente.

Septembre est aussi le moment où l’on prépare la plantation des légumes d’hiver. Les cultures, telles que le céleri branche, les épinards, la mâche, les blettes, les salades d’hiver, les choux, le fenouil et le radis d’automne, sont mis en route dès à présent.

Et voici une belle mante religieuse qui a élu domicile dans la ciboulette !

La ferme de Borde Bio vous souhaite une bonne rentrée !

Vous pouvez nous suivre sur Facebook et sur Instagram !

Biodiversité in the city

Biodiversité in the city

Biodiversité in the city : La ferme de Borde Bio agit tous les jours en ce sens.

Air Bee and Bee : fournir le gîte.

Partout sur la ferme, des tas de bois, des murets, des haies et des arbres, de la terre meuble… Autant d’endroits pour trouver son logis idéal et se reproduire…

Just eat : fournir le couvert.

Se loger c’est bien, se nourrir c’est encore mieux… La ferme regorge de nourriture pour toute la biodiversité qu’elle protège. Des fleurs, des insectes, des mollusques, du compost…

H2O mon amour… : Fournir l’eau.

Il est toujours facile d’étancher sa soif à la ferme. L’arrosage des cultures permet aussi aux petits habitants de la ferme de profiter des bienfaits de l’eau.

Adopte un vers luisant.com : fournir un endroit sans pollution lumineuse.

Pas facile quand on est un habitant de la nuit de se repérer dans ce brouhaha lumineux que constituent les éclairages publiques. À ce titre, la ferme est une oasis de calme visuel nocturne.

Maintenant, une petite présentation de nos habitants…

Le machaon est aussi beau en chenille qu’en papillon. Il est aussi très vorace, et à Borde bio, on le préfère en dehors des cultures…

Les limaces et les mollusques aiment particulièrement la ferme. La limace tigrée est particulière, car elle mange les autres limaces ! Les abeilles sont d’excellentes pollinisatrices mais elles ne sont pas les seules. De nombreux autres insectes assurent cette fonction, il est tout aussi important de les préserver. À la ferme, ils trouvent de quoi se restaurer et se loger .

Les papillons sont nombreux à venir se restaurer ici. Quand nous apercevons un aurore dans l’herbe à Robert, nous savons que c’est le début du printemps. Les oiseaux sont nombreux à trouver refuge dans les arbres et arbustes de la ferme : merles, mésanges charbonnières, tourterelles, rouges-gorges, fauvettes à tête noire, pies, moineaux, étourneaux, bruants, huppes fasciées… Ils forment une joyeuse fanfare… Prenez le temps de les écouter !

Le hérisson trouvera toujours un tas de bois ou s’abriter. Il est le bienvenue car il consomme de nombreux mollusques. Et à la nuit tombée, les chauves-souris viennent se délecter des moucherons et d’insectes volants nocturnes imprudents… Les pipistrelles sont alors les reines de la nuit.

Vous pouvez nous suivre sur Facebook et sur Instagram !